Que ce soit un restaurant, une boutique ou encore un salon de beauté, une caisse enregistreuse est un élément incontournable pour faciliter la gestion de son établissement. Les modèles n’ont de cesse d’évoluer, proposant ainsi des fonctionnalités de plus en plus sophistiquées. Quel avantage présente-t-elle ? Et comment faire le bon choix d’un modèle adapté à son activité ? Comment s’en servir d’une manière correcte ?

Une caisse enregistreuse en un mot


On en voit dans presque tous les commerçants : supermarchés, boutiques, les divers instituts de beauté, et bien d’autres encore. Mais qu’est-ce que c’est ? En fait une machine enregistreuse est un appareil qu’on utilise afin de gérer toutes transactions en magasin. D’une manière générale, elle est équipée d’une imprimante, d’un clavier ainsi que d’un tiroir-caisse. S’ajoutent à cela un lecteur code-barres et une machine à calculer pour additionner les acquisitions des clients d’une manière automatique. Les versions plus récentes sont munies de logiciels de caisse en ligne permettant d’en faire un outil de gestion à part entière.

Caisse enregistreuse, comment ça fonctionne ?


Sa fonction première est de gérer tous les achats des clients. Mais selon la technologie dont elle est dotée, une caisse enregistreuse est à même de remplir toute une multitude de tâches. Grâce à des logiciels adaptés, cette petite machine peut remplir d’autres fonctions, entre autres, la gestion des stocks ou encore la comptabilité. Hormis ces différentes options, la caisse enregistreuse peut de même contribuer à la traçabilité des flux de marchandises sortants. Mais son utilisation ne se limite point à cela. Elle est essentielle pour éditer les preuves de transactions tant pour le commerçant que pour les acheteurs.

Les types de caisse enregistreuse


Il existe plusieurs modèles de caisse enregistreuse. À chacun de trouver celui qui s’adapte le mieux à son business. On peut citer la caisse numérique. C’est une version plus ancienne. Elle est équipée de fonctions de base comme les tiroirs-caisses, l’édition de tickets ainsi que les calculs. Figure également parmi les modèles la caisse enregistreuse alphanumérique. Plus sophistiquée que la précédente, cette caisse enregistreuse intègre beaucoup plus de fonctions, entre autres, l’impression de tickets, l’élaboration de rapports ou encore la saisie manuelle des produits. La caisse moderne, elle, est la version la plus récente. La caisse tactile, l’une des plus connues et les plus utilisées à l’heure actuelle, s’apparente à un ordinateur. Plus performante, cette machine a la possibilité de fonctionner avec des logiciels spécialisés.

Comment trouver la solution adaptée pour son activité ?


Qu’il s’agit d’un choix concernant les types de caisse enregistreuse ou des logiciels, il est fortement conseillé de tenir compte des besoins liés à l’activité. À noter que les deux types de caisses, notamment numérique et alphanumérique, ne sont adaptés que pour des solutions basiques. En revanche, si l’activité a besoin d’un service particulier, il est plus judicieux de porter son choix pour des gammes de caisse moderne. Cette dernière est à même d’offrir un large éventail de fonctionnalités pouvant être individualisées.

Derniers articles :

Les entreprises opérant dans des activités nécessitant le stockage des produits peuvent parfois faire face à des pro...
Que ce soit un restaurant, une boutique ou encore un salon de beauté, une caisse enregistreuse est un élément inconto...